Lifestyle

Comment j’ai arrêté de fumer ?

Qui dit mode de vie sain, dit forcément « ça serait pas mal d’arrêter de fumer 15 clopes par jour ma cocotte »… Et c’est la décision que j’ai prise le 15 février 2016, en revenant de vacances au ski. C’était préparé, programmé, désiré, mais vraiment, vraiment appréhendé. Et pourtant, plus d’un an plus tard je peux vous dire que c’est la meilleure décision que j’ai prise. Comment j’ai fais ? Où j’en suis aujourd’hui ? Quels sont mes petits conseils ? C’est parti !

D’abord, il faut savoir que ce n’était pas ma première tentative. J’avais arrêté l´année précédente, pendant 3 mois, et puis j’avais repris progressivement, jusqu’à reprendre complètement… au ski ! Ces vacances étaient donc pour moi synonyme d’échec, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’essayer à nouveau en revenant des vacances suivantes ! Et surtout, je l’ai annoncé autour de moi. Encore aujourd’hui je ne sais pas quelle est la meilleure chose à faire : le dire à tout le monde, ne le dire à personne, … faites comme vous le sentez ! Sachez simplement qu’en le disant autour de vous, vous ne pourrez plus reculer.

Ensuite, je me suis mise dans un état d’esprit de gagnante. Ma phrase intérieure préférée était « tu as décidé d’arrêter donc ne te pose même pas la question de savoir si tu vas ou non craquer sur cette clope! ». Et bien figurez-vous que ça m’a aidée de nombreuses fois !!

Les semaines et les mois sont passés sans clope. J’y pensais toujours autant, mais j’avais le sentiment d´être en phase avec moi même. Enfin libérée d’une dépendance qui me pesait. Je pense que tous les fumeurs connaissent ce moment où tu pars en soirée et où tu es en panique totale parce que tu n’as plus de cigarettes et que tous les tabacs sont fermés. Ou alors ce moment où il pleut comme pas permis et que tu dois sortir avec ta capuche et ton parapluie et te cailler les miches juste parce que « tu ne peux pas faire autrement ».

Malgré tout, je ne vais pas vous mentir, il y a des moments où c’est plus compliqué que d’autres. Boire un café devient compliqué. Déjeuner en terrasse aussi. Et alors boire l’apéro je ne vous raconte même pas… C’est comme ça que je me suis retrouvée à « tirer une ou deux lattes » sur les clopes de mes copines après quelques mois. Ouhlala me direz vous !! Gros gros risque ! Oui. Très gros même. C’est comme ça que j’ai repris une fois, c’est souvent comme ça que tout le monde reprend… Alors je me suis fixée quelques règles : jamais une cigarette entière / jamais en journée / jamais sans avoir bu un verre / jamais seule. Et bien figurez vous que ça fonctionne, mais attention, je pense être un cas un peu à part ! Et très honnêtement, je pense qu’un jour, je serai une vraie non fumeuse, parce que j’aime de moins en moins ces quelques taffes fumées très occasionnellement…

On me demande souvent les bienfaits de l’arrêt de la clope… Je n’ai pas eu de changement majeur. Pas de modifications du goût, pas forcément un souffle meilleur, … mais une vraie fierté !! Des économies aussi !!! Et j’ai arrêté de pourrir ma planete avec tous mes mégots.  Voilà mes victoires, terminée l’haleine de tabac froid, les odeurs sur les fringues, les doigts jaunes, les quintes de toux… LIBÉRÉE, DÉLIVRÉE !! 😉

Si vous cherchez un peu de motivation, je vous conseille l’appli KWIT, qui calcule notamment vos économies 😉IMG_1167

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s